KLANK

Création sonore. Durée : env. 50 mn.

KLANK est un territoire aux frontières mouvantes. Un lieu pour la création, la recherche et l’expérimentation sonore, un laboratoire dédié aux musiques contemporaines.

Présentation du projet

A l’origine de ce projet, une question sur la possibilité de penser et de construire une musique traditionnelle du XXIème siècle. Les artistes, musiciens improvisateurs, questionnent la place de l’écriture, de l’interprétation, de l’individualité et du collectif. Se référant volontiers à des penseurs du siècle dernier, John Cage, Vincko Globokar, Alvin Lucier, ils associent le travail du son au geste, au mouvement et au corps.

Le projet vise à s’emparer d’un lieu pour le remplir d’écoute. Le public est ainsi invité à s’installer dans une installation sonore, à porter attention, à voir et entendre les textures et les architectures éphémères qui se font et se défont.
Abordant avec la même approche des pièces du répertoire, des compositions, des improvisations et des processus de création, les musiciens proposent une expérimentation de l’écoute du temps présent. Ce trio travaille actuellement sur un répertoire né de l’improvisation et du geste musical et vise à explorer de nouvelles écritures instrumentales, vocales, sonores.

Après un travail d’exploration intense du lieu, des enregistrements in situ sont réalisés. Les musiciens entendent ainsi faire apparaitre des architectures sonores propre à l’espace de jeu. La création sonore mêle des sons diffusés, des sons amplifiés en direct et une improvisation en temps réel des trois instrumentistes. C’est à un véritable voyage sonore que cette création invite.

Explorant des lieux les plus divers (médiathèque, hôpital, usine, Lycée...), l’ensemble déconstruit la notion frontale du concert et ouvre ainsi un espace d’écoute à 360 degré.

Distribution

  • Lionel Garcin, saxophones
  • Amanda Gardone, Contrebasse
  • Loïc Guénin, Percussions et objets sonores, électroacoustique
Reset
JPEG - 1.8 Mo
  KLANK @Sault / 2014